Lac de Neuchatel © Sylvie Rotzetter

Un démantèlement des chalets inévitable et conforme aux principes de l’Etat de droit

16.06.2020

A l’occasion de la révision du Plan d’affectation cantonal des rives fribourgeoises du lac de Neuchâtel, les associations BirdLIfe Suisse, Pro Natura Fribourg et WWF Fribourg rappellent que la volonté des cantons de Vaud et de Fribourg de démanteler les chalets situés dans les réserves naturelles de la rive sud du lac de Neuchâtel n’est que logique. Le maintien de ces constructions à l’intérieur des zones de protection de la nature parmi les plus précieuses a été jugé incompatible avec les objectifs des réserves naturelles et avec la Loi fédérale sur la protection de la nature.

Les associations relèvent que ces sites bénéficient du plus haut degré de protection de la nature en Suisse, et que par conséquent, l’intérêt collectif doit primer sur les intérêts particuliers des propriétaires de chalets. La Commission fédérale pour la protection de la nature et du paysage, en 2013 et l’Office fédéral de l’environnement en 2014 avaient d’ailleurs confirmé l’incompatibilité de maintenir des constructions à l’intérieur des périmètres protégés.

La décision de l'Etat de Fribourg, propriétaire des terrains concernés, de mettre à l'enquête une modification du Plan d'affectation cantonal (PAC) des réserves naturelles sur la rive sud du lac de Neuchâtel prend place alors que les lieux n’ont toujours pas été remis en état, quarante ans après les premières discussions. Ces espaces doivent donc désormais être rendus au plus vite à la nature. Les associations précisent que sur territoire vaudois, les procédures pour résilier les baux et démanteler les chalets sur les terrains de l’Etat sont déjà entamées.

Une biodiversité exceptionnelle

La rive sud-est du lac de Neuchâtel abrite un quart des espèces animales et un tiers des plantes de la Suisse. Elle héberge de nombreux biotopes figurant dans des inventaires fédéraux, comme l'inventaire des zones alluviales et celui des bas-marais d'importance nationale. L'enjeu environnemental de ces procédures est donc particulièrement élevé puisqu'il vise un retour à la nature d'un périmètre dont l'importance est reconnue au niveau cantonal, national et international.

Pour BirdLIfe Suisse, Pro Natura Fribourg et le WWF Fribourg, les tergiversations ont assez duré. Les associations ne peuvent donc que saluer la mise en œuvre du respect de la Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN) sur son domaine public.

Marc Vonlanthen
président de Pro Natura Fribourg

079 707 01 80


Cela pourrait aussi vous intéresser

A notre sujet

Pro Natura Fribourg

Vanil Noir

Vous longez tranquillement le ruisseau de montagne,…

Réserve naturelle

Le comité

Le comité de Pro Natura Fribourg