Canopée © Unsplash

60 ha de réserves forestières pour nos 60 ans

Pro Natura Fribourg fête cette année ses 60 ans d’existence et vous invite à participer à divers évènements sur le thème de la forêt et sa biodiversité!

Vous possédez une parcelle forestière que vous souhaitez vendre ou convertir partiellement ou totalement en réserve forestière? Annoncez-vous grâce au formulaire de contact. Nous prendrons volontiers contact avec vous!

- - -

Pro Natura Fribourg fête cette année ses 60 ans d’existence!

A cette occasion, notre section a choisi de mettre à l’honneur la forêt et sa biodiversité. Un programme, orienté selon 3 axes, a été mis sur pied afin de sensibiliser tout un chacun à l’importance de la forêt comme milieu naturel et afin d’œuvrer concrètement à l’amélioration écologique de nos forêts.

Axe 1 : Rallye tout public à la découverte de l’écosystème forestier

Axe 2 : Excursions guidées et atelier sur le lérot & Cie, ambassadeur des forêts sauvages

Axe 3: Acquisition de forêt

Pour ce 3e axe, notre section s’est fixée pour objectif de créer 60 ha de réserves forestières. Deux moyens sont mis en œuvre pour atteindre cet objectif ambitieux:

  1. Nous cherchons à acquérir des surfaces de forêt afin d’en faire des réserves forestières
  2. Nous soutenons, par le biais de conseils, les propriétaires privés ou publiques qui s’engagent, par un contrat de servitude sur 50 ans, à arrêter l’exploitation du bois et à produire de la biodiversité.

Vous possédez une parcelle forestière que vous souhaitez vendre ou convertir partiellement ou totalement en réserve forestière? Annoncez-vous grâce au formulaire de contact ci-contre (dans l’encadré vert). Nous prendrons volontiers contact avec vous!

L’augmentation des surfaces de réserves forestières est plus que nécessaire. La Confédération et les cantons souhaitent mettre en réserve 10% de la surface forestière nationale. Pro Natura Fribourg soutient cette initiative et va plus loin en estimant que 20% de la forêt suisse doivent être rendus à la nature et être exempts de toute intervention humaine.

A l’échelle nationale, avec plus de 80 km2 de réserves forestières, Pro Natura montre l’exemple. Au tour maintenant de Pro Natura Fribourg de s’engager pour une augmentation des surfaces de réserves forestières à l’échelle du canton!

Pro Natura Fribourg

Rue St-Pierre 10

1700 Fribourg

026 422 22 06
@email



Une réserve forestière – qu’est-ce que c’est?

Coupe de bois Pro Natura Fribourg

La forêt suisse remplit de multiples fonctions telles que le filtrage de l’air, la fixation du CO2, la production de bois. C’est également un lieu de détente et bien sûr un milieu de vie primordial pour la faune et la flore puisque 40% de toutes les espèces suisses (animaux, plantes, champignons, micro-organismes) vivent dans la forêt. Dans une réserve forestière, la biodiversité est prioritaire face à toutes les autres fonctions. Il existe deux types de réserve forestière:

  • Les réserves forestières naturelles : aucune intervention n’y est réalisée, la forêt suit sa dynamique naturelle.
  • Les réserves forestières spéciales : des formes d’exploitation traditionnelle (taillis et taillis-sous-futaie, pâturages boisés) sont poursuivies, des mesures ciblées pour la préservation de certaines espèces menacées (par exemple pour les espèces héliophiles nécessitant beaucoup de lumière) sont mises en place.

Les réserves forestières sont des aires protégées et garanties par un contrat, conclu entre le propriétaire et le canton, d’une durée de 50 ans (plus rarement de 99 ans). La conversion en réserve forestière permet aux propriétaires de toucher des indemnités suite à la perte de revenus liée à la réduction de l’exploitation ou à son arrêt sur 50 ans.

Une forêt vieillissante et vivante

Bois mort comme élément essentiel Pro Natura Fribourg

Lorsque la forêt est laissée à son cycle naturel et dynamique, elle présente toutes les phases de développement des arbres, de la phase pionnière à la phase de décrépitude. Une forêt exploitée ne connait qu’une partie de ce développement et bien souvent le traitement en haute futaie (coupe des arbres aux environs du tiers de leur vie) empêche les arbres d’atteindre leur phase de sénescence et de décomposition. Pourtant, le bois mort sous toutes ses formes (sur pied, au sol) est un habitat irremplaçable pour un nombre considérable d’espèces. Par exemple, un vieux chêne peut abriter entre 300 et 500 espèces, notamment de nombreux coléoptères, champignons et oiseaux. Le bois mort constitue également l’humus, il est nécessaire à la régulation de l’eau par les sols forestiers et offre un apport de lumière nécessaire au cycle naturel.

Les réserves forestières pour augmenter la biodiversité

Dynamique forestière naturelle Matthias Sorg

L’augmentation de la proportion de bois mort et le maintien des îlots de vieux bois lors de l’exploitation est essentiel pour garantir à l’écosystème forestier de pouvoir jouer son rôle d’habitat pour les plus de 26'000 espèces (animales, végétales, champignons, lichens) qui vivent dans les forêts suisses.

Actuellement, dans les forêts exploitées, la proportion de bois est insuffisante et le nombre d’ilots de vieux bois trop faible pour créer un véritable réseau d’habitats. Les stades pionniers sont également souvent inexistants. Les anciennes formes d’exploitation telles que le taillis et le taillis-sous-futaie, pratiquées dans le cadre des réserves forestières spéciales, permettent de compenser en partie ces phases de développement. Les réserves forestières naturelles, quant à elles, proposent un habitat à de nombreuses espèces de par le processus de développement sans entrave de la germination à la décomposition. Tous les stades de développements et donc tous leurs habitats spécifiques se trouvent simultanément dans une réserve forestière naturelle.

Les forêts face au changement climatique

Arbres et changement climatique Pro Natura Fribourg

Nos forêts devront faire face au changement climatique; à des températures plus chaudes, à un air plus sec. Si l’une ou l’autre essence disparait en raison d’une modification du climat, c’est la diversité des essences présentes dans une forêt naturelle qui assurera la pérennité de cette dernière. Le reboisement mono spécifique, au contraire, fragilisera l’écosystème forestier face à une hausse des températures. Milieu naturel dynamique, la forêt se renouvelle d’elle-même à la suite d’événements majeurs tels des incendies ou des glissements de terrains. Tout comme pour ces cas extrêmes, elle met à profit ses capacités naturelles de régénération dans le cadre du réchauffement climatique, cela sans intervention humaine.

Cela pourrait aussi vous intéresser